Le terme "pervers narcissique" est un effet de mode et parfois employé à mauvais escient. La perversion repose sur la destruction de l'autre, procurant une jouissance au prédateur, sans scrupule et sans limite dans l'élaboration de son processus de cruauté. Ce blog a été créé pour vous venir en aide, vous y trouverez toutes les informations sur le PN : son profil, ses stratégies, le comportement des victimes, les conséquences, ...

Partager

La manipulation perverse dans les familles


Souvent, l'entourage ne s'apperçoit pas de la maltraitance psychologique que subissent des enfants de pervers et pourtant celle-ci fait des ravages.
Le but de ces parents étant de rendre leurs enfants dociles, obéissants, et se justifiant qu'ils agissent dans l'intérêt des enfants pour leur éducation.
La force et l'autorité parentales écrasantes empêchent les enfants d'avoir leur propre volonté, d'où disparaît leur pensée propre et peuvent même leur faire perdre conscience.
C'est pourquoi les enfants ne se plaignent pas des mauvais traitements qu'ils subissent (déjà pensent-ils que c'est normal), mais au contraire, recherchent constamment la reconnaissance du ou des parents rejetants.
Ils ont appris à intérioriser l'image négative d'eux et l'acceptent comme s'ils pensaient le mériter.
Ceux-ci cherchent toujours des excuses à ceux qu'ils aiment, c'est pourquoi il est facile de manipuler des enfants.
Toute joie de l'enfant est insupportable aux yeux du parent pervers.
Ce parent à besoin de faire payer à ses enfants une souffrance qu'il a vécu lui-même.
Il ne cherche donc pas le bonheur pour ses enfants, mais il lui faut les détruire pour se préserver.
En effet, le pervers arrive si bien à cacher sa vraie personnalité, qu'il donne une très bonne image de lui.
Cependant, pour la victime, la souffrance est réelle.
La perversion fait des dégâts considérables dans les familles : elle détruit les liens et casse toute individualité, sans que personne n'en prenne conscience.
Et parfois, le pervers fait agir un tiers, en principe l'autre parent, qui lui-même est sous l'emprise, à son insu.
Là, la perversité est encore pire.

Livre sur le sujet : Le harcèlement moral dans les familles